Article 0

Prix

  • CHF CHF

Quantité

Huiles de CBD

Comment utiliser le CBD ou les huiles de CBD dans le cadre de la santé ?

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabis CBD est une des nombreuses variétés de cannabis comme le chanvre et le cannabis à usage récréatif. Le chanvre est la variété que l’on utilise depuis longtemps pour faire de l’huile à usage alimentaire, des cordes ou des vêtements. Il contient encore quelques molécules de CBD (effet relaxant) et de THC (effet drogue récréative).

cbd oil, huile cbd

Le mot CBD est l’abréviation de « cannabidiol ». Le CBD est une substance qui n’a pas d’activité psychogène. Elle est extraite à partir des plantes de cannabis CBD ou de chanvre alimentaire.

Les différentes espèces de cannabis, que ce soit le chanvre, le cannabis CBD ou le cannabis à usage récréatif (cannabis riche en THC), renferme environ 400 composés organiques. A l’état naturel, ces différentes espèces sont très similaires et il est impossible de les reconnaître à l’oeil nu. Elles produisent toute une odeur très forte de chanvre qui n’est pas spécifique particulièrement à une espèce plutôt qu’à l’autre. De ce fait, impossible de les distinguer en fonction de l’odeur également. Seule, une analyse en laboratoire permet d’être sûr qu’il s’agisse bien d’une espèce plutôt que d’une autre.

La majorité des molécules organiques contenues dans les différents types de cannabis ne sont pas spécifiques à cette famille de plante. On les retrouve dans de nombreuses autres famille de plante dans la nature. Par contre, elle possède une soixantaine de substances qui ne sont retrouvées dans aucune autre espèces. De ce fait, les botanistes ont donné le nom de cannabinoïdes à cette soixantaine de molécules. 

Les cannabinoïdes ont la capacité d’activer certains récepteurs cellulaires. Le CBD (ou cannabidiol) est l’un de cette soixantaine de cannabinoïdes. Le THC en est une autre, comme le CBG, etc…

 Voir les produits

Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

Le CBD (Cannabidiol) et le THC (Delta-9-tétrahydrocannabinol) sont tous les deux des cannabinoïdes. 

Que ce soit le chanvre pour faire des coussins ou des cordes, le cannabis CBD ou le cannabis THC, tous contiennent en général la soixantaine de molécules de la famille des cannabinoïdes. Par contre, les proportions de ces molécules sont très différentes entre chaque plante. Dans le Cannabis THC, le THC existe en grande quantité et il y a peu de CBD. A l’inverse, dans le cannabis CBD, le CBD est présent en grande quantité et il y a  peu de THC. Dans le chanvre alimentaire, il y a peu de THC et peu de CBD.

Le THC est le principal cannabinoïde du cannabis THC. C’est cette plante qui est illégale et qui est vendue en cachette dans nos rues. Il est connu pour son effet psychotrope et son effet anti douleur lorsqu’il est brisé par la chaleur. Le cannabis CBD et le chanvre peuvent contenir du THC jusqu’à 0.9 % en Suisse et jusqu’à 0.2 % en France. Le taux en Italie est encore différent.

Le CBD est le principal cannabinoïde du cannabis CBD. Il ne possède pas d’effet psychoactif c’est à dire qu’il ne fait pas planer les consommateurs. Au contraire, il possède un effet anti psychotique c’est à dire qu’il empêche d’avoir des visions, d’entendre des voix, de sentir des choses, etc. Il permet de faire “atterrir” les consommateur de cannabis illégal. Cette propriété est particulièrement importante pour les personnes schizophrènes (1 % de la population européenne) car il réduit l’aspect psychotique. De plus, en cas de très forte douleur, il permet aux personnes d’éliminer l’aspect planant du THC pour n’en conserver que l’aspect anti douleur. De plus le CBD induit une relaxation physique et psychique. Le CBD est depuis plusieurs années légale dans la plupart des pays du monde. Il n’existe pas de limite de concentration de CBD dans les fleurs. Seule la concentration de THC est limitée.

CBD : pas d’effet psychoactif, permet d’ancrer les consommateurs qui flottent ou qui sont atteints de psychoses. Il est légal.

THC : effet psychoactif, illégal si le produit dépasse la concentration définie par les autorité de santé publique.

Les étapes clés du l’émergence du CBD

  • 1750 : Le cannabis suscite l’intérêt des curieux,
  • 1940 : découverte de la molécule du CBD. Ce cannabinoïde est isolé pour la première fois par Adam et Al (des scientifiques de l’université de l’Illinois) à partir du chanvre qui était alors cultivé pour faire des vêtements, des cordes, …,
  • 1963 : découverte de la formule exacte (C21 H30O2 ) du CBD par Raphael Mechoulam (Chimiste de l’université Hébraïque), 
  • 1964 : synthèse de CBD artificiel par Raphael Mechoulam et son équipe scientifique,
  • 1970 : depuis la fin des années 60, des études thérapeutiques ont été menées afin de connaître les effets pharmacologiques du CBD,
  • 1973 : une équipe scientifique brésilienne découvre que le CBD inhibe les convulsions lors d’une crise d’épilepsie (étude réalisée sur l’animal),
  • 1974 : une étude démontre que le CBD a une action anxiolytique ce que les testeurs avaient depuis fort longtemps remarqué et communiqué,
  • 1980 : Raphael Mechoulam, en collaboration avec une équipe de chercheurs de l’université de Sao Paulo, démontre que le CBD diminue les convulsions chez les malades souffrants d’épilepsie (étude sur l’homme),
  • 1982 : découverte d’effets antipsychotiques du CBD. Depuis cette date, nous savons que ce produit peut être d’une grande aide pour les psychotiques (schizophrénie, dépression psychotique, bouffées délirantes, etc.),
  • 1988 : la recherche progresse et les scientifiques découvrent des récepteurs aux cannabinoïdes au niveau du système nerveux central,
  • Fin des années 90 : légalisation du Cannabis CBD à des fins médicales dans certains états des Etats Unis et production de médicaments à base de CBD utilisés dans le traitement de la douleur,
  • 2000 jusqu’à aujourd’hui : de nombreuses études scientifiques ont démontré les bienfaits thérapeutiques du CBD, notamment dans les affections du système immunitaire, la schizophrénie, les maladies cardio-vasculaires et les cancers.

Quels sont les effets thérapeutiques du CBD*?

Anti inflammatoire (douleur, fièvre, etc.):

  • Réduction des douleurs post-opératoires,
  • Réduction des douleurs chroniques liées à la sclérose en plaques,
  • Réduction des douleurs de la polyarthrite rhumatoïde,
  • Réduction des douleurs neuropathiques,
  • Réduction des douleurs dues à un cancer,

Ralenti les maladies neurodégénératives (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique, sclérose en plaques),

Effet hypnotique (somnifère), réduit les troubles du sommeil et améliore la qualité du sommeil,

Aide a lutter contre le cancer en association avec la prise en charge allopatique :

  • Le CBD interfère avec le métabolisme énergétique des cellules cancéreuses, ces dernières étant privées d’énergie ne sont plus capables de se diviser et meurent,
  • Le CBD stimule le système immunitaire, notamment en aidant les lymphocytes (cellules immunitaires) à éliminer les cellules cancéreuses,
  • le CBD réduit la division des cellules cancéreuses en bloquant leurs signaux de prolifération (Signalisation CPR 55).

Réduit la glycémie (diabète),
Réduit la sévérité de l’acné,
Stimule la minéralisation osseuse en cas d’ostéoporose, d’ostéopénie,
Réduit les migraines,
Réduit les symptômes de la maladie de Crohn,
Antidépresseur,
Antipsychotique,
Myorelaxant,
Réduit la production de salive (hypersialorrhée),
Bronchodilatation (amélioration de la respiration en cas d’asthme),
Stimule l’appétit,
Améliore l’humeur,
Redonne de la motivation en cas de perte de motivation et d’intérêt,
Stimule en cas de perte d’énergie,
Améliore la concentration en cas de difficulté de concentration,

*Ces indications thérapeutiques n’ont pas été approuvées ou validées par les autorités sanitaires américaines, européennes ou suisses.

 Voir les produits

Quel cannabis choisir pour lutter contre la douleur ?

Le THC est plus efficace pour diminuer la douleur que le CBD. Pour les douleurs modérées, l’huile de CBD suffit très bien. En cas de douleurs sévères, il convient d’utiliser le THC mais ce dernier est illégal. Il faut donc qu’il soit prescrit par un médecin mais pour éviter d’être sous l’emprise de cette molécule, il faut mélanger du cannabis CBD à du cannabis THC dans un rapport 1:1 pour avoir un puissant effet anti douleur sans effet « drogue ». Les patients qui consomment un tel mélange restent eux mêmes et sont soulagés de la douleur.

Pourquoi ne pas consommer un anti douleur tel qu’un AINS ou un dérivé morphinique ?

Les dérivés morphiniques tel que le Tramadol, la morphine et les autres dérivés sont plus puissants que les anti inflammatoires non stéroïdiens mais parfois insuffisants ou peuvent entraîner des effets secondaires très désagréables tel que la nausée, la constipation ou encore des syndrome plus graves. Si vous êtes confrontés à ce niveau de souffrance, seul l’essai des médicaments et du cannabis vous permettra de savoir ce qui vous convient le mieux.

Il n’existe pas de réponse universel. En dernier recours, si vous souffrez d’une douleur importante (cancer des os, migraine paroxystique, etc.), le mélange CBD:THC 1:1 peut vous aider sans faire de vous un toxicomane. Le cannabis THC peut vous être prescrit par un médecin. En Suisse, il est enregistré auprès des autorités de santé sous le nom de Sativex.

Quel cannabis choisir pour lutter contre l’anxiété?

Le cannabis CBD offre un bonne alternative contre l’anxiété pour les cas léger à modérés. En cas d’état chronique intense, il convient de privilégier les mélanges 1:1 légaux en fonction de la réglementation de votre pays.

CBD : formes disponibles et modes d’utilisation

Différentes formes galénique de CBD existe en fonction de votre besoin.

  • Huile de CBD : c’est la forme la plus populaire. Cette huile est obtenue par l’extraction de CBD à partir de la plante de cannabis CBD qui pousse en plein air puis le mélanger à une huile de graine de chanvre (ou toute autres huiles végétales telle que de l’huile d’olive, l’huile de tournesol, etc.). La consommation de l’huile de CBD est alimentaire. Pour plus d’effet, il faut la prendre par voie sublinguale ou avec peu d’aliment. Son odeur peut être très forte si elle n’a pas été débarrassée des terpènes et de la chlorophylle ou complètement neutre si ces éléments ont été éliminés. Elle est disponible à différentes concentrations allant de 2 à 25%. Le choix de la concentration dépend de la pathologie que vous cherchez à soulager.
  • Fleurs de CBD : c’est la forme utilisé par les anciens fumeurs de THC qui souhaitent continuer à consommer cette plante pour son effet relaxant ou par les fumeurs de THC qui font un mélange THC+CBD pour éviter les effets psychotiques du THC.
    Pour un fumeur de THC, la consommation de CBD est un vrai plus car elle protège le système nerveux. Nous ne pouvons que le recommander à tous ceux qui veulent bénéficier des effets thérapeutiques de la plante sans en avoir les effets secondaires.
  • Les gélules ou capsules de CBD : contiennent des huiles de CBD. La forme en capsule a l’avantage d’éviter le goût de l’huile de CBD due aux terpènes et à la chlorophylle. De plus, cette forme galénique permet d’en disposer toujours sur soi et à un dosage précis.
  • Les sprays au CBD : s’utilisent en pulvérisation directement dans la bouche, ils contiennent une concentration assez faible de CDB.
  • Les pâtes à base de CBD : commercialisées généralement dans des tubes de 5 grammes, ces pâtes contiennent des concentrations de CBD pouvant atteindre 50%. Elles sont prise en sublinguale comme pour l’huile ou pour les cristaux de CBD.
  • Cristaux de CBD : ils ressemblent à du sucre cristallisé. Ces cristaux sont purs (composés à 98% de CBD, sans additif). Ces cristaux sont la forme la plus concentrée qui existe dans le marché. Les cristaux de CBD peuvent être consommés par voie sublinguale ou accompagnés d’aliments / boissons ou  associés à une huile ou encore être vapotés après avoir été mélangés au mélange que vous consommez.
  • Les crèmes à base de CBD : Elles sont utilisées notamment dans les pathologies inflammatoires de la peau telles que le psoriasis, l’eczéma et l’acné,
  • Sous forme d’infusions et de tisanes : Ces formes permettent de profiter de doses modérée de CBD en comparaison aux huiles de CBD et aux cristaux de CBD. Comme le CBD est une molécule liposoluble, il est conseillé d’utiliser un corps gras comme du lait pour avoir le meilleur effet. De ce fait, il vaut mieux utiliser du lait entier pour le faire bouillir.
  • Les e-liquides pour cigarette électronique : Cette forme galénique a l’avantage de permettre de ressentir rapidement les effets du CBD en comparaison au autres formes galéniques.

Afficher tous les 5 résultats

5