Article 0

Huile essentielle d’orange douce, Nabio, 10 ou 15 ml, en cas de plaie

CHF10.30CHF11.30

 

Peau : Plaie, peau irritée, prurit, cicatrisation lente.
Système nerveux : Insomnie, agitation mentale, angoisse, anxiété, tension psychique, tension physique, trouble musculosquelettique, stress, pessimisme, sautes d’humeur.
Troubles neurovégétatifs : Palpitations cardiaques, oppression, boule dans la gorge, diarrhée de stress, brûlure d’estomac, boulimie, nausée, perte d’appétit, bouche amère, vertiges, ballonnements, gastro-entérite.
Digestif : mauvaise digestion des graisses, blocage du métabolisme des lipides (Béta oxydation), excès de poids, cellulite.

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

Description du produit

L’oranger est né de l’hybridation naturelle entre le pamplemousse et la mandarine.

Cet arbre fait partie de la famille des rutacées.

Propriétés et indications thérapeutiques de l’huile essentielle d’orange douce * :

  • Calme l’esprit. Elle est indiquée en cas d’insomnie, angoisse, anxiété, tension psychique, tension physique, trouble musculosquelettique, stress, pessimisme, sautes d’humeur.
  • Dégage les effets physiques du stress comme les palpitations cardiaques, oppression, boule dans la gorge, diarrhée de stress, brûlure d’estomac, boulimie, nausée, perte d’appétit, bouche amère, vertiges, ballonnements, gastro-entérite.
  • Stimule le foie, cholagogue et aide à mobiliser les graisses en cas de blocage du métabolisme des lipides (Béta oxydation), excès de poids, cellulite.
  • Désinfecte les plaies cutanées et la peau irritée, démangeaisons cutanées.
  • Raffermit la peau et soutien sa régénération (cicatrisation, peau grasse, peau mature).

Propriétés pharmacologiques de l’huile essentielle d’orange douce :

  • Antiseptique atmosphérique.
  • Antiseptique cutanée.
  • Stimulante digestive.
  • Calmante.
  • Sédative.

*Les indications ci-dessous n’ont pas fait l’objet d’une approbation des autorités sanitaires américaines, européennes, suisses ou chinoises. Elles reflètent les usages populaires.

Composition

L’huile essentielle d’orange douce bio surnommée l’huile de la bonne humeur est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des zestes d’orange. Cette huile ne contient pas de pesticide.

Substances actives principales de l’huile essentielle d’orange douce :

Fraction volatile :

  • Monoterpènes (80 %) : (+)-limo­nène (49 % ), etc.
  • Alcools monoterpéniques (< 6 %) : (+)-linalol ( 1 ,8 %), (+)-alpha-terpinéol, cis­-carvéol, trans-carvéol (1-2 %), geramol (0,4 %).
  • Aldéhydes ( 1-3 %) : n-octanal (0,5 %), n-décanal (1 %), citronnellal (0,5 %).
  • Cétones : carvone (1 ,8 %), alpha-ionone (0,7 %).
  • Coumarines et furocoumannes : auraptène, bergaptole, iso-impéra­torine.

Fraction non volatile :

  • Flavonoïdes.
  • Triterpénoïdes (Béta­ carotène).
  • Coumarines et furocoumarines substi­tuées.

Conseils d'utilisation

Posologie de l’huile essentielle d’orange douce :

  • Pour un bain relaxant : 10 gouttes d’HE à mélanger dans une base neutre pour le bain, ou à défaut, dans 1 cuillère à soupe de poudre de lait.
  • En diffusion pour une atmosphère invitant à la détente.
  • Par voie orale : 1 goutte dans 1 cuillère de miel, après chaque repas ou 3 gouttes directement dans un dessert.
  • Pour calmer la démangeaison d’une piqûre d’insecte : 1 goutte sur la zone concernée.
  • Diluée à 20% dans une huile végétale, pour une application plus étendue.

Synergie relative à l’huile essentielle d’orange douce :

  • Pour faciliter la digestion : En association avec l’huile essentielle de menthe poivrée.
  • Pour une diffusion anti-stress : En association avec l’huile essentielle de marjolaine à coquille.
  • Pour combattre l’insomnie : En association avec l’huile essentielle de lavandin.
  • Pour purifier l’air intérieur : En association avec les huiles essentielles de pin sylvestre et de ravintsara.

Recommandations relatives à l’huile essentielle d’orange douce :

  • Ne pas utiliser de manière prolongée.
  • Avant une première utilisation, il est conseillé d’effectuer un test d’allergie. Pour cela, il suffit de mettre 1 goutte au creux intérieur du coude et d’attendre 24 heures.
  • Doit être diluée entre 10 et 30% pour un usage cutané.
  • Pour un usage par voie interne, demander l’avis d’un professionnel expérimenté dans l’utilisation des huiles essentielles.
  • Ne pas s’exposer au soleil dans les 6 heures, qui suivent une application cutanée.

Contre-indications de l’huile essentielle d’orange douce :

  • Ne pas prescrire chez la femme enceinte.
  • Ne pas prescrire chez la femme allaitante.
  • Ne pas prescrire chez l’enfant en-dessous de 8 ans.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Huile essentielle d’orange douce, Nabio, 10 ou 15 ml, en cas de plaie”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

1
Share via
Copy link
Powered by Social Snap